Note (publique) à moi-même.

Note (publique) à moi-même : en fait c’est effrayant de faire ce qu’on a toujours eu envie de faire. Le fait de transformer un rêve en une espèce de réalité incertaine.
Aujourd’hui j’ai peur. J’ai peur parce que je sors en courant de ma zone de confort. J’ai peur car je suis en train de faire ce que j’ai toujours voulu faire. J’ai peur car je décide de vivre la vie dont j’ai toujours rêvé.

Depuis un an je suis diplômé de ma super école de commerce. Après un bref passage à San Francisco, je décroche un CDI dans une des plus belles start-up Française et même Européenne. De quoi rendre fier mon entourage : un beau CDI, bien payé et la sécurité de l’emploi.
Pourtant je suis en train de faire ce que beaucoup autour de moi considèrent comme de la folie, je vais quitter ce confort et je vais construire ma propre aventure, mon propre rêve.
Je ne veux plus construire les rêves de quelqu’un d’autre. Je n’ai pas l’âge pour être responsable, je n’ai pas d’enfants, je n’ai pas de meuf bref, je n’ai aucune responsabilité envers qui que ce soit. Je suis dans la période de ma vie où je peux faire ce que je veux. Faire ce que je veux ne veut pas dire faire n’importe quoi. Je suis conscient que mon bonheur pour les dizaines d’années à venir se joue maintenant. C’est maintenant que je dois tout jouer et all in. Il faut prendre des risques car pour réussir dans ce monde, c’est putain de dur, sinon tout le monde le ferait. Le business, les relations humaines, la pression sociale… tout ça : putain de dur. Mais si je dois vivre une seule vie, je vais vivre la vie dont j’ai toujours rêvé.

À partir d’aujourd’hui, je commence à construire mon propre rêve. Mon job va occuper une part prépondérante de mon temps sur les dizaines d’années à venir… J’aime la liberté, les défis, le voyage et l’aventure. Des notions opposées avec le milieu de l’entreprise que l’on connaît. Je vais donc construire ma propre aventure.
À partir d’aujourd’hui, je lance avec mon gars sûr Baptiste Bye Coffee — ce que l’on pense être la solution la plus adaptée pour Fighter et survivre au stress.

Et si j’échoue, dans quelques années je relirais ce message et je recommencerais.